Lampe LED et médecine esthétique à Montpellier

Le docteur Jean Doumergue, pratique la médecine esthétique et anti-âge à Montpellier (Hérault), il vous informe sur la technologie LED en médecine esthétique.

Comme pour tous les soins par la lumière en médecine esthétique, la technologie LED (Light Emitting Diode) permet de retarder à terme les effets de vieillissement de la peau grâce à une action en profondeur.

En favorisant l'ouverture des pores de la peau grâce à la stimulation de l’activité des cellules fibroblastes dans le derme, elle a des effets remarquables sur les processus de réparations tissulaires : cicatrices d’acné, rides et ridules, vergetures, brûlures, coup de soleil

Contrairement aux lasers, les LED utilisent une lumière “froide”. Ces lumières (diodes électroluminescentes) émettent dans les couleurs de l’arc en ciel (rouge, jaune, bleu, vert, violet). Selon la couleur et l’intensité, la lumière pénètre la peau et agit directement sur les cellules en stimulant leurs activités de synthèse.

En fonction de la couleur choisie, elle peut détruire certaines bactéries. Le rôle de cette lumière froide, monochromatique émise par une diode, est double en dermatologie : d’une part, elle stimule l’activité des fibroblastes (cellules de la peau) et par conséquent la synthèse ou la fabrication du collagène ; d’autre part, elle inhibe la production d’enzymes responsables de la dégradation du collagène et de l’acide hyaluronique.

Par conséquent, elle va entraîner des changements chimiques et physiques et permettre à la cellule de synthétiser plus de collagène et d’élastine. Ce procédé s’appelle photomodulation cellulaire par LED (Light Emitting Diode).

Les couleurs les plus utilisées dans la cicatrisation et l’effet anti-âge sont le rouge et le jaune. Le bleu est plus utilisé contre l'acné et les dermatoses.
Elles ont pour effet de :

  • calmer l’inflammation,
  • stimuler l'immunité,
  • réduire les taches brunes,
  • améliorer la cicatrisation,
  • gommer les vergetures.

On peut ajouter un effet bénéfique dans certains problèmes pigmentaires tels que les chloasmas ou masques de grossesse mais aussi pour la cellulite et la repousse des cheveux, en raison de l’amélioration de la vascularisation.

La LED est un complément idéal pour les autres techniques de médecine esthétique, telles que la toxine botulique, l’acide hyaluronique, la radiofréquence, le laser et la lumière intense pulsée, les peelings, ou la mésothérapie.

Ce traitement progressif est garanti sans danger car la biostimulation par LED froides et monochromatiques permet d’éviter tous les effets néfastes du soleil et de ne retenir que les bienfaits de la lumière.

Il n'y a aucun risque de brûlure mais il faut éviter les traitements qui réagissent avec la lumière (photosensibilisants comme les antibiotiques, anti-inflammatoires...).