Injection de toxine botulique contre la transpiration excessive ou hyperhydrose

Le docteur Jean Doumergue, pratique la médecine esthétique et anti-âge à Montpellier (Hérault), il vous informe sur le traitement de la transpiration excessive (hyperhydrose).

La toxine botulique est le plus connu pour lisser les rides du visage. Peu de gens savent, cependant, qu’elle est également utilisée pour traiter des maladies comme la dystonie cervicale (douleur et les spasmes musculaires dans le cou) et le strabisme.

La recherche a montré qu’elle était efficace pour réduire la transpiration excessive des mains, des pieds et du visage. On parle d’hyperhydrose : c’est une dérégulation de la sécrétion de la sueur.

Comment la toxine botulique réduit-t-elle la transpiration ?

Le principal actif de la toxine botulique (type A) est une protéine produite par la bactérie Clostridium botulinum. Les injections de la toxine botulique vont atténuer la transpiration en bloquant les signaux chimiques des nerfs qui stimulent les glandes sudoripares. L’effet est temporaire, mais peut être très efficace.

La toxine botulique est la plus indiquée pour les traitements d’hyperhydrose locale. On a constaté, par exemple, que les gens qui ont subi un traitement pour l’hyperhydrose des aisselles (axillaire) ont connu une amélioration de 95 pour cent de leurs symptômes après seulement une semaine. Les améliorations ont duré en moyenne 7 mois.

Une autre indication de la toxine botulique est de réduire la transpiration excessive des mains. Dans 90 pour cent des personnes traitées les résultats ont duré de 4 à 6 mois pour la plupart des patients.

Quelles sont les causes d’une transpiration excessive ?

L’hyperhydrose primitive. C’est un dysfonctionnement des glandes sudoripares sans cause retrouvée, à l’origine d’une transpiration excessive des aisselles (hyperhydrose axillaire), des mains et/ou des pieds (hyperhydrose palmaire et plantaire)
L’hyperhydrose secondaire. Elle se manifeste le plus souvent par une transpiration excessive généralisée ou de localisation inhabituelle.

Le traitement

Les traitements de la toxine botulique pour l’hyperhydrose locale prend environ 10 à 15 minutes. En utilisant une aiguille très fine, votre médecin fera environ 15 injections de toxine dans chaque aisselle ou zone. Les injections dans les paumes des mains ou la plante des pieds pouvant être douloureuses, un anesthésique par crème (topique) est appliqué avant le traitement.

Quels sont les risques d’une injection de toxine botulique contre la transpiration excessive ?

La toxine botulique de type A est sans aucun risque dans cette indication contre la transpiration excessive.

Quelles sont les contre-indications de la toxine botulique ?

Les contre-indications à une injection contre la transpiration excessive sont peu nombreuses : grossesse, allaitement, myasthénie, sclérose latérale amyotrophique et traitement par aminoside.

Quelles zones d’injections de la toxine botulique ?

Le plus souvent, les injections pour la transpiration excessive concernent le front, les aisselles, les mains et les pieds. Mais elles peuvent s’effectuées sur toutes les zones du corps (torse, …).

La transpiration excessive des aisselles

C’est l’indication la plus fréquente pour limiter la transpiration.

  • Durée d’une séance : 15 minutes.
  • Anesthésie préalable par crème (Emla).
  • Les injections sont peu douloureuses.
  • L’amélioration de la transpiration excessive se voit au bout de 3 semaines et pour une durée de 6 mois environ.

La transpiration excessive du front

  • Durée d’une séance : 10 minutes.
  • Les injections sont très peu douloureuses.
  • L’amélioration de la transpiration excessive se voit au bout de 3 semaines et pour une durée de 6 mois environ.
  • Les injections traitent aussi dans le même temps les rides du front.

La transpiration excessive des mains et des pieds

Le traitement d’une transpiration excessive des mains et des pieds est réservé aux sudations excessives résistantes aux autres traitements bien conduits.

Le risque d’une injection de toxine botulique aux mains et aux pieds : le risque est d’entraîner une faiblesse des muscles de la main et des pieds.

Modalités pratiques des injections de toxine botulique aux mains et aux pieds : En ambulatoire avec une anesthésie locale.

Résultats

Vous devriez commencer à voir les effets du traitement (transpiration réduite) au bout de 3 semaines. Les traitements peuvent durer jusqu’à 7 mois. Vous aurez besoin de continuer les traitements pour maintenir le résultat.