Les indications de la toxine botulique

Le docteur Jean Doumergue, spécialiste en médecine esthétique et anti-âge à Montpellier (Hérault), vous informe sur les indications de la toxine botulique.

La toxine botulique plus communément appelé botox® est utilisée à l’origine dans le traitement du strabisme, du blépharospasme ainsi que dans diverses indications neurologiques. Elle est utilisée pour des raisons purement esthétiques dans le traitement des rides depuis une trentaine d’années. L’efficacité magistrale de cette technique et son inocuité en font un traitement de référence du rajeunissement facial non chirurgical.

La toxine botulique est devenu le premier traitement médical esthétique dans le monde et offre l’avantage de pouvoir être associé à toutes les autres techniques faciales. Il offre un effet rajeunissant rapide et quelquefois spectaculaire.

La toxine botulique est, comme son nom l’indique, une toxine dont la fonction est d’inhiber la libération de l’acétylcholine (une substanceus chimique permettant au muscle de se contracter) et de réduire ainsi les rides d’expression par un relâchement de la tension musculaire. Ce qui explique pourquoi elle est aujourd’hui utilisée en dermatologie. La toxine botulique mettra quelques jours à agir mais pourra durer jusqu’à six mois après injection.

Il existe plusieurs types de toxine botulique (A, B, C, D, E, F).

La toxine injectée en thérapeutique est la toxine de type A purifiée ; injectée en très faible quantité directement dans les muscles spécifiques, elle permet de relâcher les muscles, faire disparaître les rides secondaires à l’hyperaction musculaire et obtenir un effet lifting.

La toxine botulique est injecté dans le muscle contrairement à l’acide hyaluronique qui est injecté dans la ride. Il ne touche que le muscle sous le point d’injection, les autres parties expressives du visage ne sont pas affectées.

Comme il a pour effet d’empecher l'impulsion nerveuse à la source de la contraction, le muscle se relâche et fait disparaître la ride. Cette substance biodégradable n'affecte pas les nerfs sensoriels : il n'y a donc pas de perte de sensibilité au point d'injection.

La toxine botulique concerne surtout le haut du visage. Les principales zones concernées sont :

  • Les rides frontales horizontales.
  • Les rides inter-sourcilières (rides du lion).
  • Les pattes d’oie.
  • Les rides du fumeur.
  • Les commissures des lèvres.
  • Les fanons cervicaux et l’ovale du visage.
  • Le sourire gingival.
  • L'hypersudation (transpiration excessive).

Les injections sont pratiquées avec une aiguille très fine sans anesthésie car peu douloureuses. La séance dure 15 minutes en moyenne. Les effets secondaires sont rares et ils ne sont pas permanents.